Logo de l'APFA

ANNONCE DU SUJET DU MOT D'OR DE LA FRANCOPHONIE 2017

COUPE DU FRANÇAIS DES AFFAIRES
(projet d’entreprise – créativité francophone – maîtrise du français des affaires)

(mardi 21 mars 2017 de 14h à 15h)

 ANNONCE DU SUJET À COMMUNIQUER AUX
CANDIDATS LORS DE LEUR INSCRIPTION


Les organisateurs vous remercient et vous félicitent d'affirmer, par votre participation, votre volonté d'entreprendre (4ème partie) marquée par votre créativité francophone (1ère et 4ème parties) et votre souci permanent d'une bonne maîtrise du français des affaires, condition de toute réussite professionnelle et de la compréhension des langues étrangères.

L'épreuve est individuelle. Elle comprend quatre parties indépendantes :

 1ère PARTIE DU SUJET : CHERCHER DES MOTS NOUVEAUX POUR DES CONCEPTS NOUVEAUX.

Le candidat doit proposer, dans chacun des cas suivants et en justifiant sa proposition, un mot ou une expression pour désigner en français :

a) La tendance à reprendre la maîtrise des actions mercatiques et des relations publiques dans l’entreprise plutôt que de faire appel à des agences extérieures comme cela se pratique souvent. Ces actions sont en effet les principaux moyens dont elles disposent pour communiquer avec leurs clients et avec le public. Abandonner cette mission essentielle à des entreprises extérieures ne semble pas une excellente idée et peut rendre l’entreprise très vulnérable.

b) Une approche écologique et éthique de la fabrication des objets qui font notre confort et décorent nos habitations. Le but est de de créer du mobilier contemporain de manière artisanale, avec des méthodes traditionnelles et dans un souci de développement durable, c’est-à-dire avec des matériaux recyclables et respectueux de l’environnement. C’est le contraire du stylisme de masse et des objets fabriqués en série de manière industrielle sans aucune préoccupation environnementale.

c) L’ensemble des techniques informatiques et mercatiques qui permettent d’accélérer rapidement et significativement la croissance d’une jeune entreprise opérant sur Internet. Il s’agit pour elle d’attirer les visiteurs sur son site, de les faire s’inscrire, de les faire revenir, de les faire consommer et d’en faire des prescripteurs pour faire venir d’autres visiteurs. Cela suppose une très bonne faculté d’analyse des données disponibles, une excellente compréhension des motivations des utilisateurs, une bonne créativité permettant de mettre en place sans cesse de nouvelles solutions et une recherche obstinée de la croissance.

2ème PARTIE DU SUJET : TROUVER LES MOTS ET EXPRESSIONS.

Le candidat doit trouver les mots et les expressions de la langue des affaires dont les définitions lui sont fournies.

3ème PARTIE DU SUJET : PROPOSER DES ÉQUIVALENTS FRANÇAIS.

Le candidat doit remplacer dans un texte les mots étrangers ou relevant du franglais par des équivalents français.

4ème PARTIE DU SUJET : SAVOIR ENTREPRENDRE EN FRANÇAIS : le candidat doit présenter, en une vingtaine de lignes, un projet réaliste de création d'entreprise (son propre projet ou un projet qui a été réalisé et auquel il aurait aimé participer). Après l’épreuve écrite, le candidat peut présenter son projet à l’aide d’un support numérique de son choix : diaporama, page d’actualité sur un réseau social, etc. Cela peut permettre aux organisateurs de départager les lauréats lors de la cérémonie finale.

N.B. Les annales des sujets des années précédentes peuvent être consultées sur le site sur la Toile de l'APFA (http://www.apfa.asso.fr). Les lexiques du site donnent par ailleurs les équivalents français de plus de 7300 anglicismes et plus de 3500 définitions (la plupart officielles) de termes relevant du français des affaires.

P.S. : vous pouvez TÉLÉCHARGER (en cliquant sur ce mot) l'annonce du sujet sous forme de fichier pdf.

Retour au sommaire du Mot d'Or
Retour au sommaire général