COUPE "LE MOT D’OR" 2009 : corrigé indicatif

1ère partie :

Le correcteur privilégiera les réponses qui fournissent des néologismes suggestifs et respectant les modes de formation des mots. Il se souviendra de ce qu'écrivait le grand poète Ronsard qui acceptait "les vocables nouveaux pourvu qu'ils soient moulés et façonnés sur un patron déjà reçu du peuple".

La qualité de la justification doit également être prise en compte.

2ème partie :

organisation suivant un plan planification
activité première d’une entreprise cœur de métier,
ou métier de base
ensemble de programmes conçu par un pirate pour être implanté dans un système informatique afin d'y déclencher une opération non autorisée ou d'en perturber le fonctionnement logiciel malveillant
dossier présentant un projet chiffré de création ou de développement d'entreprise plan d’affaires,
ou plan de développement
acte par lequel le bénéficiaire d’un effet de commerce fait constater par un huissier le non-paiement à l’échéance protêt
acheminement de voyageurs ou de marchandises par au moins deux modes de transport successifs transport multimodal
employé d'un magasin en libre service chargé d'assister la clientèle aux caisses de sortie aide de caisse
droit permettant au créancier qui détient une chose appartenant à son débiteur de refuser de la lui restituer tant qu’il n’a pas été payé droit de rétention
possibilités financières d’un acheteur potentiel pouvoir d’achat
en micro-informatique, ensemble de caractères alphabétiques, chiffres et symboles d’un même type police de caractères,
ou police
moyen d’accéder rapidement à une adresse universelle (Internet) préalablement stockée sur son ordinateur par l’utilisateur signet
usage par le client d’un automate de caisse lui permettant d’établir sa facture et de payer ses achats encaissement en libre service
message publicitaire faisant appel à un témoignage crédible témoignage publicitaire,
ou publitémoignage
droit de participer à une augmentation de capital à titre onéreux droit de souscription
se dit d’un système permettant à l'utilisateur de dialoguer avec une machine par l'intermédiaire d'un terminal et d’intervenir pendant le déroulement des opérations interactif,
ou conversationnel
modification proposée à un texte soumis à une assemblée délibérante amendement
coût correspondant à la fabrication d'une unité supplémentaire d'un produit coût marginal
collecte et traitement d'informations, après vente, sur les inadaptations d’un produit aux besoins mercatique après-vente
application de la mercatique prenant en compte des critères géographiques géomercatique
installation entraînée mécaniquement, comportant une bande sans fin exempte de marches, destinée au transport de personnes trottoir roulant

3ème partie (corrigé du sujet de la Coupe francophone des affaires)  :

Liste indicative d'équivalents possibles dans le contexte donné. Tous les anglicismes composés ont été écrits avec des traits d’union, conformément aux habitudes des dictionnaires français, bien que cela ne soit d’usage en anglais que pour les adjectifs.

sweater : chandail
jogging : survêtement
walkman : baladeur
best-of : florilège, compilation, morceaux choisis
hit : tube, succès commercial
break : récréation, pause
lunch : déjeuner
snacking : grignotage
biker : motard, motocycliste
crooner : chanteur de charme
addict de : accro de, fana de, fou de
body-building : culturisme
show-business : métiers du spectacle, industrie du spectacle
self-made-woman : autodicacte
back-ground : expérience, carrière
free-lance : à son compte, travailleur indépendant
best-seller : succès de librairie, succès de vente
door-to-door :porte-à-porte
casting : audition (et dans un autre contexte : distribution)
show : émission (TV), spectacle
merchandising : marchandisage
hard-discounter : maxidicompteur, casseur de prix
job : emploi, poste, boulot
marketing : mercatique
sportswear : vêtements de sport
training-program : plan de formation, programme de formation
coach : mentor, accompagnateur (Québec)
marketing-expert : mercaticien(ne)
au top niveau : de haut niveau
Net-business : affaires sur la Toile
market-niche : créneau commercial, niche commerciale
e-commerce : commerce en ligne, cybercommerce
e-tailer : détaillant en ligne
success-story : histoire d’un succès
Net : Internet, la Toile
business-history : histoire de l’entreprise
chairman : président-directeur-général
incentive tour : voyage de motivation
traveller’s check : chèque de voyage
stock option : option sur titres
corporate culture : culture d’entreprise
marketing-management : direction de la mercatique
marketing-team : équipe de commercialisation
market-driven : à l’écoute du marché
turn-over : (taux de) renouvellement, taux de départ, rotation
leadership : suprématie, primauté, domination, prépondérance, prédominance
up-to-date : moderne, récent
teachware : didacticiel, logiciel éducatif, logiciel d’enseignement
video training : entraînement télévisuel
e-learning : formation en ligne
action learning : apprentissage par l’action
faire un round-up : faire le point
one-to-one marketing : mercatique personnalisée
marketing-attitude : comportement commercial, esprit mercatique
marketing direct : vente directe
marketer : mercaticien(ne)
avantage soft : avantage personnalisé
au finish : à l’arraché
avantage hard : avantage choc
incentive : stimulation
sales director : directeur des ventes

Pour ceux qui maîtrisent mal le jargon des anglomanes, voici le texte transposé dans une langue débarrassée des emprunts abusifs à l'anglais américain :

Océane enfila un chandail et un pantalon de survêtement, se coiffa d’un baladeur et se mit à trottiner en écoutant un florilège des derniers tubes. C’était sa façon de s’accorder une récréation pendant le déjeuner qu’elle remplaçait souvent par du grignotage. Elle croisa un motard qui lui rappela un chanteur de charme accro de culturisme qu’elle avait connu lorsqu’elle travaillait dans les métiers du spectacle.

Autodidacte, elle bénéficiait en effet d’une expérience assez variée. Après avoir vendu, à son compte, des succès de librairie en porte-à-porte, elle avait collaboré à des auditions pour des émissions de télévision. Elle avait fait ensuite du marchandisage chez un maxidiscompteur avant de trouver un emploi au service mercatique de son entreprise actuelle, un distributeur de vêtements de sport. Grâce à un bon plan de formation et avec l’aide d’un excellent mentor, elle était devenue après quelques années une mercaticienne de haut niveau.

Constatant l’essor des affaires sur la Toile et devinant qu’il y avait un créneau commercial à exploiter, elle avait convaincu l’entreprise de se lancer dans le commerce en ligne en devenant détaillant en ligne. Cela avait donné une histoire d’un succès sur Internet et un nouveau chapitre prestigieux de l’histoire de l’entreprise et elle avait eu droit aux félicitations du président-directeur-général, à un voyage de motivation, avec chèques de voyage généreux, pour visiter les fournisseurs chinois, et à un bon paquet d’options sur titres.

Maîtrisant bien la culture de l’entreprise, elle avait été chargée par la direction de la mercatique de la formation de l’équipe de commercialisation, pas assez à l’écoute du marché, et dont le taux de renouvellement était alarmant et mettait en danger la suprématie de l’entreprise dans la vente en gros. Elle décida de recourir à des techniques modernes : didacticiel, entraînements télévisuels, formation en ligne et apprentissage par l’action. Au cours de la première séance, elle fit le point sur la pratique par chacun de la mercatique personnalisée.

Elle comprit que le comportement commercial des vendeurs était en cause. Ils maîtrisaient mal la vente directe. Piètres mercaticiens, ils négligeaient les avantages personnalisés et abusaient des ventes obtenues à l’arraché avec des avantages choc plutôt que de privilégier les relations futures. Ils y étaient incités par la politique de stimulation du directeur des ventes, politique qu’il faudrait modifier.

4ème partie (origines étymologiques) :

Salaire :

Réponse : salarium (latin).

Le sel (sal) était très important pour les Romains, comme pour tous les autres peuples, car il était indispensable pour l’alimentation humaine, pour la conservation des aliments et pour le bétail. Sa production et sa commercialisation étaient d’ailleurs organisées par l’État pour éviter la spéculation et la pénurie. De véritables infrastructures commerciales ont été mises en place pour le sel. Le sel a d’ailleurs servi de monnaie d’échange à différentes occasions dans l’Antiquité.

Le mot salarium désignait à l’origine la ration de sel fournie aux soldats, puis il désigna l’indemnité en argent versée pour acheter le sel (salarium argentum) et les vivres, la solde elle-même avec les prestations en nature, et finalement toute forme de salaire.

Le terme est resté dans ce sens dans toutes les langues romanes : salaire en français, salario en italien, en espagnol et en portugais, salar en catalan et en occitan, salariu en roumain.

Du français, le mot est passé également en anglais (salary).

Finance :

Réponse : finer (ancien français)

Au XIIIe siècle, on disait "faire fin" ou "finer" (altération de finir) au sens de mener à sa fin une affaire en payant (par exemple une rançon), puis de payer. Le mot "fin" avait d’ailleurs pris également le sens de monnaie, d’argent.

Le suffixe "-ance" servant à former des substantifs d’action à partir de verbes (vengeance à partir de venger, résistance à partir de résister…), on a vu apparaître le mot "finance", action de terminer une affaire par un paiement. Ce mot fut d’abord surtout utilisé pour le maniement des revenus du Trésor royal (ce qu’on appellerait aujourd’hui "les finances publiques") avant de s’étendre aux affaires d’argent privées.

Par l’intermédiaire du mot latin médiéval "financia", le terme est passé dans les autres langues romanes : "finanza" en italien, "financiero" (financier) en espagnol, "finanças" en portugais, "finança" en catalan et en occitan, "finanţe" en roumain.

Il s’est également répandu dans les langues germaniques : "finance" en anglais, "Finanz" en allemand, "finans" en danois et en norvégien, "financer" (finances) en suédois, "financiën" (finances) en néerlandais.

Il a été repris aussi dans les langues slaves : "финансы" en russe, "фінансы" en biélorusse, "финанси" en bulgare, "finanse" en polonais, "financuje" en tchèque, "finance" en slovaque.

N.B. L'affichage correct des caractères roumains et cyrilliques nécessite qu'une police répondant à la norme Unicode (Arial Unicode MS par exemple) soit installée sur votre ordinateur.

5ème partie (présentation du projet) :

Le correcteur doit tenir compte à la fois de l'originalité et du réalisme du projet et de la qualité de l'exposé, notamment dans l'utilisation de la langue française.

Retour au sommaire des sujets
Retour au sommaire du Mot d'Or
Retour au sommaire général