COUPE "LE MOT D’OR" 2017 : corrigé indicatif

1ère partie :

Le correcteur privilégiera les réponses qui fournissent des néologismes suggestifs et respectant les modes de formation des mots. Il se souviendra de ce qu'écrivait le grand poète Ronsard qui acceptait "les vocables nouveaux pourvu qu'ils soient moulés et façonnés sur un patron déjà reçu du peuple".

La qualité de la justification doit également être prise en compte.

Voici des exemples de réponses possibles :

a) réinternalisation de la mercatique et des relations publiques,
b) stylisme artisanal,
c) informatique et mercatique au service de la croissance.

2ème partie :

Marché sur lequel des transactions donnent lieu à paiement et livraison des actifs financiers ou des marchandises à une date ultérieure Marché à terme
Transport combiné par remorques routières acheminées sur des wagons de chemin de fer Ferroutage
Document de synthèse qui récapitule à une date donnée les emplois et les origines des ressources d'une entreprise Bilan
Titre de propriété négociable représentant une partie du capital d'une société anonyme Action
Situation d'un marché sur lequel la concurrence n'existe pas du côté de l'offre car il n'y a qu'un seul vendeur Monopole
Type de mémoire informatique dans laquelle les informations s'effacent lorsque l'ordinateur n'est plus sous tension Mémoire vive
Constatation comptable de la perte de valeur d'un bien actif qui se déprécie avec le temps Amortissement
Spécialiste de la mercatique Mercatiicen, mercaticienne
Logiciel spécialisé pour l'enseignement Didacticiel
Moyens de paiement (billets de banque, chèques de voyage, dépôts bancaires...) libellés dans une monnaie étrangère Devises
Intérêt perçu sur le capital initial augmenté des intérêts accumulés pendant les périodes précédentes Intérêt composé
Date à laquelle un paiement (ou plus généralement l'exécution d'une obligation) est exigible Échéance
Unité économique autonome organisée pour la mise en œuvre de facteurs de production en vue de produire des biens ou services et de les vendre sur un marché Entreprise
Part de bénéfice versée par les sociétés de capitaux à leurs actionnaires Dividende
Prospection et démarchage par voie postale Publipostage
Ensemble des techniques et des moyens tendant à automatiser les activités de bureau et principalement le traitement et la communication de la parole, de l'écrit et de l'image Bureautique
Ensemble des éléments mobiliers corporels ou incorporels mis en œuvre par un commerçant ou un industriel dans l'établissement qu'il exploite Fonds de commerce
Mode de financement réalisé par une entreprise à l'aide de ses propres ressources Autofinancement
Ensemble complet, et accompagné d'une documentation, de programmes informatiques commercialisés en vue d'une même application Progiciel
Navire destiné à transporter des conteneurs Porte-conteneurs

3ème partie (corrigé du sujet pour les candidats dont la langue maternelle est le français)  :

Liste indicative d'équivalents possibles, avec leurs définitions, dans le contexte donné et dans l’ordre du texte. Certains ont fait l’objet d’un travail des commissions de terminologie et d’une publication officielle. Les dates mentionnées sont celles de la publication au Journal officiel.

Package (tourisme) : voyage à forfait, forfait (ensemble de prestations de service (transport, hébergement, restauration, visites, excursions, distractions, etc.) proposé à prix fixe par un organisateur de voyages ou de séjours – 15.09.1992).

Tour operator (tourisme) : voyagiste, organisateur de voyages (personne morale ou physique qui conçoit et met en œuvre des voyages – 15.09.1992).

Business travel (économie d’entreprise) : voyage d’affaires.

Hub (transport aérien) : plateforme de correspondance (aéroport servant de point de concentration ou de rayonnement de voyageurs ou de marchandises, regroupant l'activité d'une ou de plusieurs compagnies de transport – 12.02.2006).

Timing (divers) : horaire, programme, emploi du temps (suite minutée d’activités prévues – 9.11.1976).

Boarding lounge (transport aérien) : salle d’embarquement (salle où les passagers sont rassemblés en vue de l'embarquement ou retenus pour un vol de correspondance ou au cours d'une escale – 22.10.2004).

Escalator (divers) : escalier mécanique, escalier roulant, escalateur (installation comprenant une chaîne de marches entraînée mécaniquement et destinée au transport des personnes dans une direction ascendante ou descendante – 21.03.1986).

Showroom (économie d’entreprise) : salle d’exposition, magasin d’exposition (local d'exposition et de démonstration des produits (meubles, cuisines, carrelages, etc.) fabriqués, distribués ou installés par une entreprise, un groupement d'artisans, etc. – 6.04.2006).

High-tech (économie d’entreprise) : à la pointe de la technique, de pointe (se dit d'un produit dont la fabrication a nécessité la mise en œuvre de techniques de pointe – 2.03.2010).

Check-in (transport aérien) : enregistrement (opération par laquelle le voyageur confirme sa présence pour le vol, confie ses bagages au transporteur et reçoit une carte d’embarquement).

Nonstop (transport aérien) : sans escale (se dit d’un vol d'un point à un autre sans atterrissage intermédiaire).

Low-cost (transport aérien et divers) : à bas prix (se dit notamment d’une compagnie aérienne ayant fortement réduit ses coûts pour pouvoir pratiquer des tarifs compétitifs – 7.06.2007).

Checklist (divers) : liste de vérification (document écrit servant d'aide-mémoire et indiquant dans l'ordre les différentes opérations ou vérifications à effectuer avant, pendant ou après la mise en œuvre d'un matériel – 9.11.1976).

Airliner, liner (transport aérien) : avion de ligne (avion de transport de passagers parcourant une ligne régulière – 9.11.1976).

Takeoff (transport aérien) : décollage (pour un avion, action de quitter le sol, de s’envoler).

Gas oil (produits pétroliers) : gazole (carburant pour moteur diesel – 12.01.1973).

Supermarket (commerce) : supermarché (magasin vendant en libre-service des denrées alimentaires et des produits d'achat courant et dont la surface de vente est comprise entre 400 et 2500 m²).

Traveler’s check, traveller’s cheque (banque) : chèque de voyage (chèque préimprimé, libellé en euros ou dans une autre monnaie, d'un montant arrondi, et permettant au porteur d'être protégé contre les risques de vol – 31.01.1989).

Drive-in-bank (banque) : banque au volant, station banque (guichet de banque aménagé de manière à permettre aux clients d'être servis sans quitter leur voiture – 26.03.2004).

Drive-in restaurant (restauration) : restaurant au volant (restaurant aménagé de manière à permettre aux clients d'être servis sans quitter leur voiture - 26.03.2004).

Grillroom (restauration) : grill, grilladerie (Québec) (restaurant où l’on mange essentiellement des grillades).

Self-service (restauration et commerce) : libre-service (restaurant ou magasin où le client se sert lui-même).

Fast food : restauration rapide (système de restauration rapide à bon marché, à service et assortiment limités, qui permet de consommer sur place ou ailleurs – 15.09.1992).

Slow food : repas détente (système de restauration caractérisé par la qualité du repas et la possibilité de prendre son temps, par opposition à la restauration rapide) ou gastronomie classique (restauration reposant sur l'art culinaire traditionnel, tant dans sa présentation que dans sa réalisation).

Park-assist system (automobile) : stationnement assisté (dispositif qui actionne la direction du véhicule pour faciliter les manœuvres de stationnement, le conducteur conservant la maîtrise de la boîte de vitesses, de l’accélérateur et du frein – 20.05.2014).

Check-in (hôtellerie) : entrée d’un client (arrivée et inscription à la réception).

Surbooking (transport et hôtellerie) : surréservation (action consistant à réserver des places en nombre plus important que celui des places existantes - 12.08.1989).

Single (hôtellerie) : chambre individuelle (chambre pour une personne).

Fashion show (mode) : défilé de mode (présentation de collections de vêtements sur des mannequins – 3.03.2006).

Talk show (télévision) : émission-débat (émission consistant en une discussion sur des sujets de société entre un animateur et ses invités. Le terme talk show désigne aussi le débat-spectacle, émission de divertissement consistant en une discussion sur des sujets de société entre un animateur et ses invités. – 18.01.2005).

En live (émission radiophonique ou télévisée) : en direct ou enregistrée en public (le terme anglais « live » peut avoir l’une ou l’autre de ces acceptions – 5.03.2009).

E-businessman (Internet et économie d’entreprise) : cyberentrepreneur (homme d’affaires en ligne).

Sponsor (économie d’entreprise) : parraineur (personne physique ou morale qui apporte un soutien matériel à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une organisation en vue d'en retirer un bénéfice direct – 31.01.1989).

Fair trade (commerce) : commerce équitable (forme de commerce international assurant une juste rémunération
des producteurs, notamment dans les pays en développement – 19.01.2010).

Sparring partner : conseil-partenaire (partenaire de l'entreprise jouant le rôle de fournisseur d'idées, de conseiller, de stimulant – 26.03.2004).

Green growth (économie générale et environnement) : croissance verte (croissance économique respectueuse de l’environnement naturel, et visant, par des actions ou des innovations spécifiques, à remédier aux atteintes qui lui sont portées – 8.09.2013).

Sustainable development : développement durable (situation où les perspectives de développement n'appellent pas de mesures correctives à court terme – 31.07.1994).

Check-out (hôtellerie) : départ d’un client (libération de la chambre et règlement du prix de séjour).

Business meeting (économie d’entreprise) : rendez-vous d’affaires.

Le digital (information et communication) : le numérique (l'ensemble des techniques utilisant des codages numériques, les nouvelles techniques de l'information et de la communication). « Numérique » se dit, par opposition à « analogique », de la représentation de données ou de grandeurs physiques au moyen de caractères (des chiffres généralement) et aussi des systèmes, dispositifs ou procédés employant ce mode de représentation – 17.01.1982).

Job (marché du travail) : emploi, travail, poste, métier, tâche, boulot (familier).

Mindstate (psychologie) : état d’esprit (mentalité, disposition permanente ou momentanée de l’esprit).

Start-up (économie d’entreprise) : jeune pousse (jeune entreprise innovante et dynamique, à croissance rapide. Les jeunes pousses se rencontrent en particulier dans les secteurs de pointe tels que la biotechnique et les techniques d'information – 28.07.2001).

Business to consumer, BtoC, B2C (Internet et économie d’entreprise) : entreprise à consommateur en ligne (se dit des transactions électroniques entre une entreprise et un particulier - 30.01.2005).

Soft, software (informatique) : logiciel, application (programme nécessaire au traitement de l'information par un ordinateur, une tablette ou un ordiphone – 17.01.1982).

Smart (informatique et divers) : astucieux (bien conçu, bien agencé et pratique).

Phishing (Internet) : hameçonnage, filoutage (technique de fraude visant à obtenir des informations confidentielles, telles que des mots de passe ou des numéros de cartes de crédit, au moyen de messages ou de sites usurpant l'identité d'institutions financières ou d'entreprises commerciales – 12.02.2006).

Software as a service, SaaS (informatique) : logiciel à la demande (prestation de service proposant à un client l’utilisation à distance d’un logiciel et dont le coût correspond à son usage effectif ; abonnement de l’utilisateur à un logiciel mis à jour régulièrement – 1.01.2013).

Manager (économie d’entreprise) : directeur, dirigeant (3.01.1974).

Cluster d’entreprises (économie d’entreprise)grappe d’entreprises (regroupement de petites entreprises à l'échelon local – 26.03.2004).

Booster (divers) : dynamiser (stimuler, donner de l’élan, doper, encourager, relancer, renforcer, etc. – 12.05.2000).

Start-up : voir ci-dessus.

Business incubator (économie d’entreprise) : incubateur d’entreprises (structure d'accompagnement de projets de création d'entreprises. L'incubateur peut apporter un appui en termes d'hébergement, de conseil et de financement, lors des premières étapes de la vie de l'entreprise. À la différence d'une pépinière d'entreprises ou d'un hôtel d'entreprises, un incubateur s'adresse à des sociétés très jeunes ou encore en création).

Fab lab (économie d’entreprise) : laboratoire de fabrication (laboratoire ouvert au public, souvent dans un esprit collaboratif, pour la mise au point d’innovations. Il permet de passer du concept au prototype).

Coworking (économie d’entreprise) : cotravail (mode de travail consistant, pour des professionnels indépendants, à partager espace, poste de travail, expérience ou compétences – 5.08.2016).

Business-angel (économie d’entreprise) : investisseur providentiel, bon génie (investisseur privé qui apporte capital et savoir-faire à de jeunes entreprises innovantes sans rechercher de rendement immédiat, dans une perspective de succès à terme – 7.09.2007).

Coacher (économie d’entreprise) : mentorer (conseiller et accompagner ; un mentor est une personne chargée d'améliorer les compétences et la réussite professionnelle d'un individu ou d'une équipe – 26.03.2004).

Business-plan (économie d’entreprise) : plan d’affaires, plan de développement (dossier présentant un projet chiffré de création ou de développement d'entreprise – 14.08.1998).

Marketing attitude (mercatique) : esprit mercatique (comportement commercial).

Seed money (financement) : capital ou fonds d'amorçage (fonds alloués, le plus souvent par des investisseurs providentiels, au lancement d'un projet pour permettre la prospection de marchés et le développement de produits ou de services – 19.01.2010 et18.03.2011).

Crowdfunding (financement) : financement participatif (financement faisant appel à un grand nombre de personnes, généralement des internautes, pour qu’elles investissent les fonds nécessaires à l’aboutissement d’un projet – 18.05.2013).

Crowdlending (financement) : financement participatif par prêt (financement faisant appel à un grand nombre de personnes, généralement des internautes, pour qu’elles prêtent les fonds nécessaires à l’aboutissement d’un projet).

Business accelerator (économie d’entreprise) : accélérateur d’entreprises (lorsque la jeune entreprise a quelques années, des clients et des salariés, l’accélérateur la conseille (gestion, stratégie commerciale, financement, recherche de compétences) pour franchir une nouvelle étape, à l’international par exemple).

Microbusiness (économie d’entreprise) : microentreprise (entreprise individuelle de très petite taille).

Success story (économie d’entreprise) : histoire d’une réussite (récit d'un parcours social réussi – 26.03.2004).

Pour ceux qui maîtrisent mal le jargon des anglomanes, voici le texte transposé dans une langue débarrassée des emprunts abusifs à l'anglais américain :

Maya avait organisé elle-même son voyage aux États-Unis, car les forfaits proposés par les voyagistes étaient trop chers. Ce n’était pas un voyage d’affaires mais de vraies vacances. Au retour, dans la plateforme de correspondance de New-York, en avance sur son horaire et plutôt que d’attendre dans la salle d’embarquement, elle prit un escalier mécanique pour visiter la salle d’exposition de produits à la pointe de la technique. L’enregistrement fut assez laborieux mais elle put enfin monter dans l’avion. Elle avait réservé un vol sans escale et à bas prix. La liste de vérification terminée, l’avion de ligne se mit en mouvement. C’est le moment du décollage, pensa Maya, légèrement inquiète. Le vol et l’atterrissage furent sans problèmes.

À l’arrivée, Maya retira sa voiture du parc de stationnement, fit le plein de gazole dans la station d’un supermarché et échangea quelques chèques de voyage qui lui restaient dans une banque au volant. L’attente au restaurant au volant et au grill étant dissuasive, elle dîna rapidement dans un libre-service de restauration rapide, avec une pensée nostalgique pour le repas-détente, et rejoignit ensuite son hôtel. Elle gara facilement son véhicule grâce au stationnement assisté. L’inscription à la réception fut rapide car on n’était pas en période de surréservation. Elle monta dans la chambre individuelle qu’elle avait réservée. Elle alluma le poste de télévision, regarda quelques minutes un défilé de mode puis suivit une émission-débat en direct mettant en scène un cyberentrepreneur, parraineur d’un réseau de développement du commerce équitable, accompagné d’un conseil-partenaire, et des spécialistes de la croissance verte sur le sujet du développement durable.

Le lendemain, après le départ de l’hôtel, elle se rendit à un rendez-vous d’affaires important. Le numérique envahit aujourd’hui nos vies et nos métiers. Maya l’avait bien compris et se sentait l’état d’esprit nécessaire. Elle avait décidé la création d’une jeune pousse dans ce domaine pour développer et vendre en ligne au grand public un logiciel, particulièrement astucieux, qu’elle avait mis au point pour la lutte contre l’hameçonnage, avec un mode d’exploitation par abonnement de type logiciel à la demande. Elle devait rencontrer le directeur d’une grappe d’entreprises du secteur. Il s’occupait de dynamiser les jeunes pousses. Il la dirigea vers un qui pouvait lui apporter un appui (hébergement, conseil, financement) lors des premières étapes de la vie de son entreprise. Elle espérait ainsi pouvoir accéder à un et à un espace de cotravail et peut-être rencontrer un investisseur providentiel pour être mentorée, notamment pour élaborer un plan de développement et acquérir l’esprit mercatique, et pour obtenir le capital d’amorçage nécessaire. En cas de besoin, elle pourrait recourir au financement participatif par investissement ou par prêt. Plus tard, elle chercherait un accélérateur d’entreprises pour ne pas se limiter à une microentreprise. Et elle pourrait peut-être en tirer un jour l’histoire d’une réussite.

4ème partie (présentation du projet) :

Le correcteur doit tenir compte à la fois de l'originalité et du réalisme du projet et de la qualité de l'exposé, notamment dans l'utilisation de la langue française.

Retour au sommaire des sujets
Retour au sommaire du Mot d'Or
Retour au sommaire général