COUPE "LE MOT D’OR" 2018 : corrigé indicatif

1ère partie :

Le correcteur privilégiera les réponses qui fournissent des néologismes suggestifs et respectant les modes de formation des mots. Il se souviendra de ce qu'écrivait le grand poète Ronsard qui acceptait "les vocables nouveaux pourvu qu'ils soient moulés et façonnés sur un patron déjà reçu du peuple".

La qualité de la justification doit également être prise en compte.

Voici des exemples de réponses possibles :

a) appropriation du travail, auto-appropriation du travail,
b) entreprise d’intérêt général, entreprise d’intérêt social,
c) conception par les coûts, pilotage par les coûts.

2ème partie :

Somme versée à échéances périodiques en contrepartie d’un avantage concédé contractuellement Redevance
Ensemble des sommes mises de façon permanente à la disposition d’une société par les associés Capital social
Ordre par lequel un client demande à son fournisseur une marchandise ou un service à fournir dans un délai déterminé Commande
Écrit transmissible qui constate l’existence d’une créance commerciale et sert à son paiement Effet de commerce
Mémoire (dans un ordinateur) dont le contenu ne peut pas être modifié en usage normal Mémoire morte
Paiement anticipé et partiel à valoir sur le montant d'une somme due Acompte
Ensemble des personnes qui exercent ou cherchent à exercer une activité professionnelle rémunérée Population active
Technique de financement par laquelle un établissement de crédit spécialisé achète à un utilisateur un bien et le lui remet aussitôt à disposition en vertu d'un contrat de crédit-bail Cession-bail
Action sur le réseau de distribution et les points de vente afin d’accroître les ventes Promotion des ventes
Montant du salaire après retenue des cotisations sociales Salaire net
Fonds d'investissement à haut risque portant principalement sur des produits à effet de levier particulièrement élevé, c'est-à-dire permettant, pour des mises limitées, d'opérer sur des montants beaucoup plus importants, mais avec des risques considérables Fonds spéculatif
Propension excessive à recourir aux fusions d’entreprise Fusionite
Projet économique élaboré par une association d'entreprises constituée selon des modalités diverses et permettant en général de bénéficier des synergies des entreprises associées Coentreprise
Travail à distance, loin de l’entreprise, souvent à domicile, rendu possible par l’utilisation d’outils de communication électroniques Télétravail
Personne qui fait partie d’une société Associé
Espace où le public bénéficie de services radioélectriques temporaires ou permanents à haut débit, notamment d'un accès sans fil à Internet Zone d’accès sans fil, zone ASFIL
Conception de l'État dont l'une des missions consiste en la prise en charge, très complète et fondée sur une solidarité entre les catégories sociales, de divers risques sociaux État-providence
Utilisateur du réseau internet Internaute, cybernaute
Consommation par un ménage de biens ou de services qu’il produit lui-même Autoconsommation
Action par laquelle l'utilisateur d’un ordinateur sélectionne un objet à l'écran, le déplace jusqu'à une autre position, puis le lâche pour déclencher une action sur cet objet Glisser-déposer

3ème partie (corrigé du sujet pour les candidats dont la langue maternelle est le français)  :

Liste indicative d'équivalents possibles, avec leurs définitions, dans le contexte donné et dans l’ordre du texte. Certains ont fait l’objet d’un travail des commissions de terminologie et d’une publication officielle. Les dates mentionnées sont celles de la publication au Journal officiel.

La plupart de ces termes sont extraits des lexiques figurant sur le site de l’APFA (http://www.apfa.asso.fr). Ces lexiques donnent les équivalents français de plus de 7600 anglicismes et plus de 3600 définitions (la plupart officielles) de termes relevant du français des affaires.


marketer (économie d’entreprise) : mercaticien, mercaticienne (spécialiste de la mercatique, ensemble des techniques et des actions grâce auxquelles une entreprise développe méthodiquement la vente de ses produits et de ses services en adaptant son offre aux besoins et au comportement du consommateur - 15.09.1992 et 2.03.2010).

self-made man (divers) : autodidacte (personne qui s’est instruite elle-même, sans aide).

action learning (formation) : formation par l’action (apprentissage par la pratique).

MOOC (massive open online courses) (formation) : CLOM (cours en ligne ouvert massivement), cours en ligne ouvert à tous (formation accessible à tous, dispensée dans l’internet par des établissements d’enseignement, des entreprises, des organismes ou des particuliers, qui offre à chacun la possibilité d’évaluer ses connaissances et peut déboucher sur une certification. Les certifications proposées sont parfois payantes - 10.01.2017).

showbiz, showbusiness (économie d’entreprise) : métiers du spectacle, industrie du spectacle (activités générées par les spectacles).

best of (mercatique) : compilation, florilège (disque reprenant les chansons à succès d'un chanteur, les morceaux les plus connus d'un compositeur).

crooner (spectacle) : chanteur de charme (chanteur pratiquant un style de chant chaleureux et chargé d’émotion).

has been (spectacle) : passé de mode (artiste qui a été célèbre mais qui ne l’est plus).

compacr disk (audiovisuel) : disque compact (disque audionumérique - 18.02.1983 et 13.11.1985).

blockbuster (économie d’entreprise) : produit vedette (produit à forte marge et à volume de vente élevé, procurant une part importante des profits de l'entreprise).

advertising man (publicité)  : publicitaire (personne qui s'occupe professionnellement de publicité - 18.02.1983).

freelance (divers) : travailleur indépendant (personne indépendante professionnellement, qui n'a pas de contrat de travail avec un employeur).

home office (économie d’entreprise) : bureau à domicile (bureau affecté au travail professionnel et installé au domicile de l'utilisateur - 26.10.2006).

street marketing (mercatique) : publicité de rue (technique mercatique consistant à distribuer des prospectus et des échantillons sur la voie publique ou à y mener toute autre opération de communication pour promouvoir un produit - 17.06.2012).

advertainment (mercatique) : divertissement publicitaire, publicité divertissante (technique de promotion commerciale associant un message publicitaire à un moment ludique ou de détente).

target market (mercatique) : clientèle cible, marché cible (segment de marché, groupe de consommateurs auquel l'entreprise destine un produit ou un service et sur lequel elle fait porter ses efforts de commercialisation - 15.03.2011).

retailer (commerce) : détaillant (vendeur au détail).

shopping mall (commerce) : galerie marchande (espace piétonnier couvert, à fonction commerciale dominante - 21.03.1986).

marketing (adj.) (économie d’entreprise) : mercatique (adj. - qui se rapporte à la mercatique, ensemble des techniques et des actions grâce auxquelles une entreprise développe méthodiquement la vente de ses produits et de ses services en adaptant son offre aux besoins et au comportement du consommateur - 2.04.1987 et 2.03.2010).

display (informatique) : affichage (représentation d'un ensemble de données sur un écran - 20.10.1984).

digital (informatique) : numérique (se dit, par opposition à "analogique", de la représentation de données ou de grandeurs physiques au moyen de caractères (des chiffres généralement) et aussi des systèmes, dispositifs ou procédés employant ce mode de représentation - 7.01.1982).

front office (économie d’entreprise) : service de clientèle (ensemble des services commerciaux de l'entreprise proposés aux clients, tels que les bons de commande et les catalogues - 14.05.2005).

market research (mercatique) : étude de marché (analyse des données, quantitatives et qualitatives, relatives à la consommation et la commercialisation d'un produit, d'un service, ou d'un ensemble de produits ou de services).

marketing électronique (économie d’entreprise) : mercatique électronique (ensemble des techniques mercatiques utilisant des supports ou des réseaux électroniques - 28.07.2001).

soft skill (emploi et travail) : savoir-être professionnel, compétence comportementale (capacité d’un individu à adopter un comportement adapté à son milieu professionnel ; la capacité de management, l’aptitude à la négociation, l’aptitude à l’animation d’équipe, la faculté d’adaptation ou la capacité d’écoute sont des exemples de savoir-être professionnel - 5.08.2016).

hard skill (emploi et travail) : savoir-faire professionnel, compétence technique (compétence acquise dans un ou plusieurs domaines de spécialité, précisément évaluable et transmissible, mise en oeuvre dans un milieu professionnel ; la maîtrise d’un logiciel ou la capacité d’utiliser une machine sont des exemples de savoir-faire professionnel - 5.08.2016).

know-how (divers) : savoir-faire, compétence (ensemble des connaissances techniques nécessaires pour la bonne utilisation d'un dispositif ou d'une machine (2.04.1987) et expérience : habileté acquise par l'expérience, connaissance pratique - 18.04.1973).

marketing (adj.) : mercatique (adj. - voir ci-dessus).

marketing management (économie d’entreprise) : direction de la mercatique (service responsable de la mercatique dans une entreprise - 12.05.2000).

marketing team (économie d’entreprise) : équipe de commercialisation (groupe de professionnels possédant des compétences complémentaires pour la mise en oeuvre de la politique commerciale de l’entreprise).

market-driven (économie d’entreprise) : à l’écoute du marché (qualifie une pratique entrepreneuriale totalement liée aux attentes du marché).

teasing (mercatique) : aguichage (procédé publicitaire qui utilise l'aguiche, phase initiale d'une campagne publicitaire se présentant sous forme d'énigme destinée à inciter et à maintenir l'attention du public - 18.02.1983).

marketing viral (mercatique) : bouche à oreille électronique (technique mercatique reposant sur la transmission, de proche en proche, par voie électronique, de messages commerciaux circulant entre les consommateurs internautes - 12.06.2007).

newsgroup (internet) : forum (service permettant discussion et échanges sur un thème donné ; chaque utilisateur peut lire à tout moment les interventions de tous les autres et apporter sa propre contribution sous forme d'articles - 16.03.1999 et 1.09.2000).

job date (emploi et travail) : entretien d’embauche minute (forme organisée de rencontres en groupe et en temps limité, pour des personnes à la recherche d’un emploi - 2.03.2010).

babysitting (emploi et travail) : garde d'enfants (garde de jeunes enfants effectuée, moyennant rétribution, au domicile des parents, à leur demande et pendant leur absence).

auto center (automobile) : centre automobile, centre auto (centre qui offre à la vente tout ce qui a rapport à l'automobile - 3.01.1974).

ABS (Anti-lock Braking System) (automobile) : ABS (antiblocage de sécurité) (dispositif de régulation du système de freinage qui limite le risque de blocage des roues au freinage - 23.10.1999).

crossover (automobile) : véhicule métis, métis (véhicule dont la carrosserie réunit des caractéristiques propres à deux ou plusieurs catégories différentes - 5.04.2006).

superstore (commerce) : grande surface spécialisée (magasin de grande taille qui offre un large assortiment dans un domaine d'activité déterminé).

merchandising (mercatique) : marchandisage (ensemble des méthodes et techniques ayant trait à la présentation et à la mise en valeur des produits sur les lieux de vente – 28.12.2006).

escalator (divers) : escalier mécanique, escalier roulant, escalateur (installation comprenant une chaîne de marches entraînée mécaniquement et destinée au transport des personnes dans une direction ascendante ou descendante - 21.03.1986).

de standing (divers) : de prestige, de luxe, de classe (de qualité supérieure).

designer (économie d’entreprise) : styliste (professionnel chargé du stylisme, travail sur l'aspect extérieur d'un produit industriel en vue d'un résultat esthétique s'accordant aux impératifs fonctionnels et commerciaux - 24.01.1983).

bottom-of-the-range (mercatique) : bas de gamme (se dit des produits les moins chers, classés dans les derniers rangs d’une gamme).

look (divers) : aspect (apparence, allure, présentation).

high-tech (économie d’entreprise) : à la pointe de la technique, de pointe (se dit d'un produit dont la fabrication a nécessité la mise en œuvre de techniques de pointe - 2.03.2010).

up-market (mercatique) : haut de gamme (se dit des produits les plus chers, classés dans les premiers rangs d'une gamme - 17.01.1982).

design (économie d’entreprise) : style (esthétique).

vintage (économie d’entreprise) : d’époque (se dit d'un objet, autrefois en usage, qui revient au goût du jour - 7.06.2007).

blister (mercatique) : emballage transparent, coque (emballage thermoformé, en partie transparent, qui protège le produit et en facilite la présentation et l'identification - 5.03.2013).

cut price (mercatique) : prix réduit (prix de vente pour lequel le vendeur consent une réduction par rapport au prix normal).

facing (mercatique) : frontal, frontale (surface visible, face au client, utilisée sur un rayonnage pour la présentation d'un produit - 11.10.1991).

discount (économie d’entreprise) : discompte (système de commercialisation permettant d'offrir au client des produits à prix réduit - 28.02.1993).

branding (économie d’entreprise) : image de marque, stratégie d’image (démarche consistant, pour une entreprise, à renforcer son image, tant vis-à-vis de ses fournisseurs et de ses clients que vis-à-vis de son personnel et des candidats à l'embauche).

marketing manager (économie d’entreprise) : directeur de la mercatique (voir ci-dessus).

hotspot (internet) : zone d’accès sans fil, zone ASFI (espace où le public bénéficie de services radioélectriques temporaires ou permanents à haut débit, notamment d'un accès sans fil à l'internet - 5.05.2005).

notebook (informatique) : (ordinateur) ultraportable, bloc-notes électronique (ordinateur portatif dont le format est voisin de celui d'un cahier - 7.03.1993).

wireless (informatique) : sans fil (se dit d'un réseau informatique numérique qui connecte différents appareils entre eux par ondes radioélectriques).

e-mail (internet) : courriel, courrier électronique, message électronique (document informatisé qu'un utilisateur saisit, envoie ou consulte en différé par l'intermédiaire d'un réseau ; un courriel contient le plus souvent un texte auquel peuvent être joints d'autres textes, des images ou des sons - 20.06.2003).

database (informatique) : base de données (ensemble organisé de données concernant un même domaine et accessibles au moyen d'un logiciel spécialisé - 17.01.1982).

marketing man (économie d’entreprise) : mercaticien (spécialiste de la mercatique - voir ci-dessus).

boarder (sport) : planchiste (pratiquant d'un sport de planche, sport consistant à évoluer sur l'eau, la neige, le sol ou dans l'air, en équilibre sur un engin, appelé communément planche, conçu à cet effet - 26.11.2008).

spot (sport) : site de pratique, site (site offrant des conditions particulièrement favorables à la pratique d’un sport de pleine nature – 25.06.2008).

skateboard (sport) : planche à roulettes (planche terrestre, munie de roulettes articulées, conçue pour permettre d'évoluer sur un sol dur ; par extension, la pratique sportive consistant à utiliser ce type de planche - 26.11.2008).

home business (économie d’entreprise) : entreprise à domicile (microentreprise installée au domicile de l’entrepreneur).

e-consultant marketing (économie d’entreprise) : conseiller en mercatique (voir ci-dessus) en ligne.

soft drink (restauration) : boisson non alcoolisée (boisson rafraîchissante, généralement gazeuse, sans alcool ou à très faible teneur en alcool (moins de 0,5 %), mais pouvant contenir de la caféine, arômatisée et adoucie par un édulcorant).

barmaid (restauration) : serveuse (femme chargée de servir les clients dans un restaurant ou un bar).

quick lunch (restauration) : déjeuner rapide (repas de midi léger et rapide ; en Belgique, au Québec et en Suisse, on dirait "diner rapide").

self-service (restauration) : libre-service (restaurant où le client se sert lui-même).


Pour ceux qui maîtrisent mal le jargon des anglomanes, voici le texte transposé dans une langue débarrassée des emprunts abusifs à l'anglais américain :

Loïc était un mercaticien autodidacte qui s’était formé par la pratique. Il s’était perfectionné grâce à des cours en ligne ouverts à tous. Il avait commencé sa carrière dans les métiers du spectacle et avait fait réaliser la compilation des œuvres d’un chanteur de charme, que l’on croyait passé de mode, sous forme d’un disque compact qui était devenu un produit vedette dans sa catégorie.

Il était devenu ensuite publicitaire travaillant en indépendant avec un bureau à domicile. Il proposait à sa clientèle la mise en œuvre de publicité de rue et de divertissements publicitaires. Sa clientèle cible était constituée par les grands détaillants spécialisés des galeries marchandes.

Il avait enfin rejoint les services mercatiques d’un fabricant de jeux électroniques à affichage numérique. Après un passage dans le service de clientèle, il fut chargé des études de marché, puis de la mercatique électronique. Il sut faire preuve à la fois de savoir-être et de savoir-faire professionnels. Ayant montré son savoir-faire mercatique, il fut chargé par la direction de la mercatique de la formation de l’équipe de commercialisation jugée insuffisamment à l’écoute du marché. Il organisa un aguichage par bouche à oreille électronique dans les forums.

Ce matin, Loïc sortait d’un entretien d’embauche pour la garde de ses enfants. Il passa par un centre auto pour faire vérifier l’ABS (antiblocage de sécurité) de son métis. Il se dirigea ensuite vers une grande surface spécialisée dont il devait étudier le marchandisage.

Il prit un escalier mécanique pour examiner le rayon des produits de prestige. Les stylistes de son entreprise avaient réussi à donner à des produits plutôt bas de gamme un aspect de produits à la pointe de la technique pour qu’ils aient une apparence haut de gamme ou un style rétro pour qu’ils paraissent d’époque. Il reconnut l’emballage transparent de l’un d’eux proposé à un prix réduit sur un frontal. Ce prix de discompte n’était pas bon pour l’image de marque de l’entreprise. Il décida d’alerter le directeur de la mercatique. Il repéra une zone d’accès sans fil, alluma son ultraportable et se connecta au réseau sans fil pour lui envoyer un courriel. Il en profita pour chercher une information sur la base de données de l’entreprise.

Il rencontra un autre mercaticien, ancien planchiste comme lui, qu’il avait connu autrefois sur un site de pratique de planche à roulettes, et qui avait créé son entreprise à domicile comme conseiller mercatique en ligne. Ils entrèrent dans un bar pour discuter et demandèrent une boisson sans alcool à la serveuse. Ils prirent ensuite un déjeuner rapide dans un libre-service avant de se séparer.

4ème partie (présentation du projet) :

Le correcteur doit tenir compte à la fois de l'originalité et du réalisme du projet et de la qualité de l'exposé, notamment dans l'utilisation de la langue française et l’emploi des termes recommandés du français des affaires, y compris dans le titre du projet..

Retour au sommaire des sujets
Retour au sommaire du Mot d'Or
Retour au sommaire général